AMARGI ! Anti-tragédie de la dette

AMARGI ! Anti-tragédie de la dette

Du 29 avril au 6 juin 2018
A la Manufacture des Abbesses
7, rue Véron, 75018 PARIS
les dimanche (20h), lundi, mardi & mercredi (21h)

resa@manufacturedesabbesses.com

DERNIÈRES REPRÉSENTATIONS :
Les 28, 29 et 30 juillet 2017 au festival La Belle Rouge,
A Saint-Amant Roche Savine (Auvergne).

La Compagnie ADA


La compagnie ADA-Théâtre est née en 2003, avec la création de Top Dogs d’Urs Widmer à Gare au théâtre (festival "Nous n’irons pas à Avignon"). La pièce, dressant le portrait de cadres supérieurs anéantis par leur licenciement suite à une restructuration d’entreprise, posait déjà les éléments constitutifs du projet ADA : théâtre contemporain, sensible à la violence du monde contemporain, notamment celle qui a trait à son organisation économique, pour le fond ; pour la forme, refus du naturalisme, recherche d’une distanciation et d’une stylisation à la fois ludique et critique.


Top Dogs, Cie ADA-Théâtre, 2003 © Sebastiao Tukudiau



C’est dans cette veine que sont venus s’inscrire les spectacles Cabaret Beau Joueur, en 2010, qui évoquait les vies malmenées par l’idéologie absurde de la « valeur travail » dans une économie vouée à produire du chômage...

Cabaret Beau Joueur, Cie ADA-Théâtre, 2010 © Raphaël Schneider



Puis D’un retournement l’autre, de Frédéric Lordon, comédie sérieuse sur la crise financière, en alexandrins – et mise en musique par nos soins. Ce dernier spectacle, exploité à Paris et à Avignon avec succès, a joué les prolongations pendant plus d’un an...





D'un retournement l'autre, de Frédéric Lordon, par la Cie ADA-Théâtre, ©Raphaël Schneider


Puis est venu Bienvenue dans l'angle Alpha, d'après Capitalisme, désir et servitude, de Frédéric Lordon, déjà joué 30 fois, et qui poursuivra son aventure en 2015...

2 commentaires:

  1. Bonjour,
    Je suis un comédien issu du CNSAD de 45 ans, de retour d'un voyage de 14 ans au Chili, durant lequel j'ai été diagnostiqué schizophrène par un psychiatre au sourire inversé, et voilà, je cherche du travail. Indéboulonnable fan de Judith Bernard et de Frédéric Lordon, athée convaincu et anarchiste récalcitrant, je voudrais savoir si votre compagnie pourrait me faire une place de souris, histoire d'exercer mes aptitudes théâtrales. je vous laisse mon adresse mail en priant le père Noël: ubucadet@gmail.com.
    Bien à vous.
    Diego Montes

    RépondreSupprimer
  2. Rectification:
    Je ne sais rien de mes aptitudes théâtrales, juste que j'ai une passion pour le théâtre et la littérature engagés. Et bien sûr, la p'tite souris aimerais bien devenir un gros rat pestiféré. Toujours dans l'attente de votre réponse, un grand m...

    RépondreSupprimer