Création en cours : SACCAGE.



Création en cours : SACCAGE

Du 29 août au 28 novembre 2021
Les dimanches à 20h30
Les lundis & mardis à 21h


Manufacture des Abbesses
7, rue Véron, 75018 PARIS
Réservations : resa@manufacturedesabbesses.com





vendredi 14 mai 2021

ADA revit : Saccage revient !


A partir du 29 août, jusqu'au 28 novembre 2021
les dimanches à 20h30
les lundis et mardi à 21h, c'est reparti pour un tour...





 

vendredi 11 décembre 2020

Finalement, non.

 On ne décolère pas depuis hier soir. 


Tout était prêt. 



On n'a plus de mots pour dire ce qu'on ressent. 
On a trouvé cette image. La photo est de Sandro Giordano. 
Elle a été postée par Severine De Witte. 
On ne connaît pas personnellement ces gens.
Ce sont des artistes.
Comme nous. 
Ils ont encore de la force, de l'humour, la puissance de l'autodérision. 


Et nous ?
...




dimanche 29 novembre 2020

C'est reparti !

 Saccage revient sur scène ! Après avoir été contrainte de s'enterrer pendant le deuxième "confinement", ADA-Théâtre bondit de joie et d'impatience : on va retrouver les planches ! Certes, sur des horaires et des jours un peu compliqués - à l'heure du déjeuner, les samedis et dimanches, en cette période de Noël où peut-être les foules auront d'autres élans que d'aller au théâtre... On verra bien. Nous serons, nous, sur la scène de la Manufacture des Abbesses du 19 décembre au 17 janvier, à 12h15 chaque samedi et chaque dimanche, y compris pendant les vacances de Noël ! 



Bien sûr l'alternance continue, avec les variantes Foucault/Lacan de représentation en représentation... Pour réserver en toute connaissance de cause, voici déjà les distributions prévues pour les 6 premières dates : 

Et pour réserver, c'est toujours là : resa@manufacturedesabbesses.com !



lundi 2 novembre 2020

Confinement


Nous sommes tristes. Nous sommes empêchés. Nous sommes séparés. Les représentations de Saccage s'interrompent jusqu'à nouvel ordre. Nouvel "ordre" : des ordres, voici ce qu'on nous donne désormais, et uniquement cela. Et quand l'inconséquence des pouvoirs publics nous livre à un risque épidémique incontrôlé, c'est encore de notre faute. 100 000 lits d'hôpitaux fermés en vingt ans au nom de l'austérité budgétaire qui est l'autre nom du néolibéralisme, mais c'est "notre faute" - notre coupable indiscipline. Nous n'avons pas assez respecté "les ordres". Nous avons encore trop fait société alors qu'il faut faire de la "distanciation sociale". Les interdits tombent les uns après les autres sur toutes les formes de la vie émancipée - vie sociale, vie militante, vie artistique et culturelle. Ils tombent comme des couteaux tombés du ciel, déchirant peu à peu le voile d'acceptabilité qui couvrait notre société ; la voici qui apparaît férocement nue, ne nous voulant que travailleurs, et selon la définition capitaliste, encore ; travailleurs de la valeur capitaliste. Au placard, tout le reste ! Nous voici dans nos placards, encagés et rageurs. Lovés sur nos vies diminuées et nos rêves d'explosion. Car nous rêvons encore, et de cela nous sommes certains : ils ne perdent rien pour attendre.

samedi 17 octobre 2020

Couvre-feu : saccage de Saccage ?

 Après le saccage de notre programmation du printemps par le confinement, voici venir le saccage de notre programmation d'automne par le couvre-feu. Mais cette fois nous ne plions pas, et nous persistons dans notre être : on se faufile dans une brèche, on reste debout, on joue, on joue, on joue - tous les dimanches à 12h15 ! 


Le planning des alternances s'en trouve évidemment bouleversé ; pour ne pas tenir les acteurs éloignés trop longtemps du plateau (puisqu'on ne joue plus qu'une fois par semaine, soit une fois tous les 15 jours pour les alternants), on stabilise deux équipes, deux versions (et non pas 8 comme c'était prévu au départ) qui se répartissent comme suit : 

Ce n'est pas ce que nous voulions pour ce spectacle. Mais, comme nos personnages, nous nous adaptons, nous transformons ce qui peut l'être pour pouvoir durer, partager, passer à travers les saccages sans y laisser trop de plumes...

lundi 12 octobre 2020

Répétition générale du 10 octobre 2020 : 2ème équipe

 Photographies de Thomas Geffrier - merci à lui ! 

Sélection Presse : 











Photos brutes...





















































dimanche 11 octobre 2020

Répétition Générale à la Manuf le 7/10/2020

 Première Générale, avec Pauline Christophe, Antoine Jouanolou, Marc Le Gall et Caroline Gay.

Photographies d'Odile Huleux - qu'elle soit remerciée !